Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pantopolis.over-blog.com

théorie politique

une prise de position de libertaires russes sur le conflit ukrainien

Publié le 19 Mars 2014

Declaration internationaliste contre la guerre en Ukraine lundi 3 mars 2014

 

GUERRE à LA GUERRE ! PAS UNE GOUTTE DE SANG POUR LEUR NATION !

 

La lutte pour le pouvoir entre les clans oligarchiques en Ukraine menace de dégénérer en un conflit armé international. Le capitalisme russe a l’intention d’utiliser de redistribution des autorités de l’Etat ukrainien afin de mettre en œuvre leurs aspirations impériales et expansionnistes de longue date dans la Crimée et l’Ukraine orientale, où il a des intérêts économiques , financiers et politiques forts. Sur le fond de la prochaine ronde de la crise économique imminente en Russie, le régime cherche à attiser le nationalisme russe à détourner l’attention des problèmes socio-économiques, la pauvreté salaires et des pensions des travailleurs de plus en plus, le démantèlement des soins de santé abordables, l’éducation et autres services sociaux. Le tonnerre de la rhétorique nationaliste et militante facile à achever la formation d’un Etat autoritaire corporatif basé sur des valeurs conservatrices réactionnaires et des politiques répressives. En Ukraine, la crise économique et politique aiguë a entraîné une augmentation de la confrontation entre les "vieux" et "nouveaux" clans oligarchiques, et le premier à utiliser y compris les forces paramilitaires ultra-droits et ultra-nationalistes pour faire coup à Kiev. L’élite politique de la Crimée et l’Ukraine orientale n’a pas l’intention de partager avec les dirigeants en tourne de Kiev leur pouvoir et la propriété et tente d`essayer de compter sur l’aide du gouvernement russe. Les deux parties ont eu recours à l’hystérie nationaliste effrénée - respectivement, ukrainienne et russe. Les affrontements armés, l’effusion de sang commencent. Des puissances occidentales ont leur intérêts et leurs aspirations et leur intervention dans le conflit pourrait conduire à une troisième guerre mondiale. Les messieurs des cliques belligérantes, comme d’habitude, forcent nous de se battre pour leurs intérêts - nous, les gens ordinaires - les salariés, les chômeurs, les étudiants, les retraités ... En nous enivrant de la drogue nationaliste, ils ont nous mis les uns contre les autres, provoquant oublier nos véritables besoins et intérêts : leurs "nations" ne sont pas et ne peuvent pas être notre affaire - nos intérêts maintenant sont plus vitales et urgents : comment survivre dans le système qu’ils ont imposé pour nous asservir et opprimer. Nous ne céderons pas à l’ivresse nationaliste. Au diable leur états et leurs "nations", les drapeaux et les offices !

Ce n’est pas notre guerre, et il ne faut pas aller sur elle, en payant avec notre sang leurs palais, comptes bancaires et le plaisir de s’asseoir dans des chaises doux de l`autorité. Et si les messieurs à Moscou, Kiev, Lviv, Kharkiv, Donetsk et Simferopol commencent de réaliser la guerre, notre devoir sera de résister par tous les moyens disponibles !

Pas de guerre entre les peuples - PAS DE PAIX ENTRE LES CLASSES !

’Ukraine, la Russie, la Moldavie, d`Israël, de Lituanie, de Roumanie, de Pologne Fédération anarchiste de Moldova Fraction des socialistes révolutionnaires (Ukraine) Fédération Anarchiste francophone Internationale des Fédérations Anarchistes

Commenter cet article