Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pantopolis.over-blog.com

théorie politique

MISE AU POINT DE FORUM INTER-rev à propos de Robin Goodfellow, 13 nov. 2017

Publié le 13 Novembre 2017 par pantopolis

Précision pour les confusionnistes de tout poil :
 
Le texte du forum inter-rev critiquant RG à propos de la Catalogne est signé par Aníbal et materia.
 
Nous sommes des communistes internationalistes, pas des "bordiguistes". Il serait convenable de le préciser publiquement.
 
Salutations
"Good-Fellow" vient de publier en l'an de grâce républicain, brumaire 226, une prétendue réponse à pantopolis, inter-rev foroactivo et prolétariat universel.
 
Ce texte est un petit chef-d’œuvre de mauvaise foi, tempéré par une longue pratique de ronronnement académique.
 
Bien entendu, il ne s'agit pas d'une réponse, mais d'un écran de fumée pseudo-académique (40 ans d'expérience, s'il-vous-plaît!)  qui a pour seul but de dissimuler leur très clair soutien trotskyste à des “révolutions national-régionales” (Catalogne, etc.); ce qui, selon eux, ouvrirait la voie aux États-Unis d’Europe.
 
Ces chevaliers de l’anti-indifférentisme prétendent fielleusement que Pantopolis vivrait de  la publicité bourgeoise. Ce qui est archi-faux. Il suffit d’aller sur le site Pantopolis pour le constater. 
 
D’autre part, Pantopolis ne touche pas des "droits d’auteur". Quel dommage que nous n'en ayons jamais vu la couleur. Si c'était le cas, nous  donnerons bien volontiers ces maigres droits à d'authentiques groupes communistes, mais certainement pas à des confusionnistes qui s'appliquent allègrement à piétiner l'internationalisme.
 
Si ces "citoyens" disposent d'un trésor caché sous leur gros matelas de scolastique pseudo-marxiste qu'ils le donnent entièrement à des camarades, comme ceux de Budapest qui en ont bien besoin pour tenir à flot leur librairie militante (voir l'appel de ces camarades publié sur notre site).
 
Qu'il y ait tant de prolétaires de la plume, traducteurs, pigistes, etc. qui  ne reçoivent que de misérables aumônes de l'édition bourgeoise pour tout juste manger à leur faim et survivre, cette sordide réalité du capitalisme n'effleure même pas nos académiciens sans-culottes!
 
Qu’au passage, ces vertueux républicains crachent sur Rosa Luxemburg et Paul Mattick qui incarnent  le vrai internationalisme, cela ne saurait nous surprendre.  Rosa Luxemburg et Paul Mattick ont toujours défendu la voie difficile de la révolution mondiale qui passera nécessairement sur le corps du capitalisme dans tous les pays sans exception. Un capitalisme qu’il ne s’agit pas de développer dans de mystérieuses "nouvelles aires géographiques" (la forêt amazonienne?), mais d'anéantir, pour laisser la place au communisme mondial.
 
Ni Rosa ni Mattick n’ont jamais préconisé une “voie nationale au socialisme” passant par un très long cycle de développement des forces productives capitalistes, avant d'atteindre (enfin!) la terre promise de la"révolution sociale". Encore moins ont-ils  rivalisé d'éloges pour chanter l'épopée des “grands révolutionnaires bourgeois”, tel Robespierre... ou Staline.
 
Staline, un "grand révolutionnaire romantique", disait Bordiga dans les années 1950...
 
Nos "Good Fellows", devenus d'infréquentables "Bad Fellows", déplorent que Pantopolis ne soutienne pas la vraie terreur, “pure et dure”, celle des révolutions bourgeoises. Ont-ils donc "oublié" que les éléments les plus extrémistes de la Révolution française (Jacques Roux, les Enragés, puis Gracchus Babeuf), ceux qui annonçaient la lointaine perspective communiste, furent les victimes les plus emblématiques de cette terreur bourgeoise?
 
Sade, qui avait été membre de la section des piques, celle de Robespierre, publia en 1795 un pamphlet intitulé :
Français, encore un effort si vous voulez être républicains!

En l'an de grâce républicaine 222, on pourrait adresser cet appel aux derniers sectateurs de la sans-culotterie :

Citoyens, encore un effort si vous voulez être vraiment internationalistes!

Ce serait malheureusement un vain appel, car de telles sectes sont condamnées à imploser victimes de leur propre autisme idéologique.

Pantopolis

 
 
 
 

texte de Good-Fellow : "réponse à nos critiques"...

Commenter cet article