Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pantopolis.over-blog.com

théorie politique

Mme Merkel commémore la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938. Un autre anniversaire à rappeler : celui du 9 novembre 1918 à Berlin !

Publié le 10 Novembre 2018 par PB in Histoire

Mme Merkel commémore la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938.

Un autre anniversaire à rappeler : celui du 9 novembre 1918 à Berlin !

Le 9 novembre 1918 est un anniversaire plus important à signaler. La révolte des marins de Kiel quelques jours auparavant provoquait l’effondrement du régime impérial. Dans toute l’Allemagne s’étaient formés des conseils d’ouvriers et de soldats dont certains s’emparaient du pouvoir.

La social-démocratie (le SPD actuel) avait déjà été portée au pouvoir au début octobre pour appeler les ouvriers en uniforme à se sacrifier pour la «victoire finale». Le 9 novembre s’étaient formés deux gouvernements : l’un réel, celui des commissaires du peuple SPD et Indépendants (USPD) soutenus par la bourgeoisie allemande pour rétablir l’ordre ; l’autre virtuel : celui d’une République socialiste proclamée par Karl Liebknecht, qui était l’homme le plus populaire dans les tranchées.

Il est nécessaire de rappeler que le gouvernement social-démocrate, appuyé par l’état-major (général Groener), a décidé très tôt de liquider le pouvoir des conseils ouvriers, soit de l’intérieur en s’en emparant, soit par la force en armant, sous l’autorité de Gustav Noske et de Friedrich Ebert, des corps francs payés par le nouveau gouvernement et recrutés jusque dans le Vorwärts, l’organe de la social-démocratie.

Ces corps francs formés par le SPD, avec la bénédiction des partis classiques de la droite (dont la CDU-CSU de Mme Merkel est l’héritière) sont responsables non seulement de l’assassinat de Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht en janvier 1919, mais d’un véritable bain de sang ouvrier qui se solda de 1919 à 1921 par la perte de 30.000 travailleurs.

Ces corps francs étaient le rassemblement des pires rebuts de l’extrême droite nationaliste et antisémite, tuant sans pitié les ouvriers qu’ils faisaient prisonniers. Ils sont à l’origine du parti nazi. C’est ce parti, né dans les corps francs créés par la social-démocratie, qui venu au pouvoir a pu non seulement mettre en scène la «nuit de cristal» le 9 novembre 1938 contre les juifs mais continuer le travail de la social-démocratie, en 1919 de massacrer sans pitié les ouvriers dans des camps de concentration, ou à la hache dans ses prisons, comme à Plötzensee.

Après la victoire de la "démocratie" en mai 1945, les bourreaux des ouvriers ont pu tranquillement se mettre au service de l'impérialisme américain qui sut utiliser toutes les compétences des anciens SS dans la lutte contre le "communisme" au nom de la "liberté", celle du Capital contre le Travail.

P.B. 9 novembre 2018

Commenter cet article